du 9 au 13 novembre 2020, Lomé, Togo
Les deux réseaux frères RASTOMA et WASTCON organisent le premier congrès régional sur les tortues marines en Afrique de l’Ouest et du Centre

En 2020, avec le soutien du Programme petites initiatives du Fonds français pour l’environnement mondial et de l’UICN Afrique de l’Ouest/Centrale (UICN PACO), RASTOMA*, le Réseau des acteurs pour la protection des tortues marines en Afrique centrale, organisera son Congrès au Togo pour rencontrer le réseau frère WASTCON (West African Sea Turtle Conservation) en Afrique de l’Ouest.

Le congrès de cette année est exceptionnellement organisé en dehors de la sous-région pour une raison très spécifique : rencontrer le réseau frère du RASTOMA, WASTCON (West African Sea Turtle Conservation), qui est en train de se constituer en Afrique de l’Ouest avec le soutien du RASTOMA.

Initialement prévu début avril 2020, le Congrès a été reporté en raison de la récente crise du coronavirus qui a rendu les voyages internationaux impossibles. Notre Congrès est maintenant prévu du 9 au 13 novembre 2020 à Lomé, au Togo.

Le congrès annuel de RASTOMA est le moment de réunir les membres actifs et d’accueillir les nouveaux membres autour d’une table unique afin de développer une action cohérente et adaptée aux contextes des différents acteurs, d’améliorer la gouvernance et la reconnaissance institutionnelle du réseau, de définir les stratégies qui doivent guider les actions futures du réseau, d’échanger les expériences et de bénéficier d’un programme de renforcement des capacités adapté aux besoins de chaque acteur.

RASTOMA et WATSCON organisent donc conjointement le tout premier Congrès régional sur la conservation des tortues marines en Afrique de l’Ouest et du Centre. L’objectif est de renforcer la dynamique de collaboration et les échanges entre les sociétés civiles travaillant sur les tortues marines en Afrique centrale et occidentale.

Le congrès régional RASTOMA WASTCON réunira jusqu’à 50 leaders de la société civile engagés dans la préservation des tortues marines et des habitats côtiers en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Pendant les deux premiers jours, les deux réseaux tiendront des assemblées générales séparées et auront enfin une session commune pour synchroniser leurs stratégies et construire des partenariats sur des questions et des sujets spécifiques nécessitant une coordination à l’échelle régionale. Le reste de la semaine sera consacré au renforcement des capacités au profit de tous les membres du WATSCON et du RASTOMA.

WASTCON bénéficiera également du soutien stratégique et organisationnel organisé par l’UICN-PACO afin de renforcer son efficacité et son impact.

Si vous êtes impliqué dans la conservation des tortues marines en Afrique centrale et souhaitez devenir membre de RASTOMA, veuillez nous contacter aux adresses suivantes : alexandre.girard@rastoma.org ; ursla.koumbo@rastoma.org

 

La Plateforme Tortues Marines au Cameroun publie son premier rapport national

Pour accéder au rapport cliquez : 

Sous l’égide du RASTOMA (Réseau des Acteurs de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique centrale), la plateforme tortue marine du Cameroun est née en 2018. Elle regroupe actuellement quatre organisations membres du RASTOMA menant des activités de protection des tortues marines le long de la côte Camerounaise. L’association camerounaise pour la promotion de la biologie marine (ACBM), l’organisation pour la conservation des mammifères marins en Afrique (AMMCO), Tube Awu et Kudu A Tube.

Une des activités clé de la plateforme est la production du rapport national dont le tout premier vient de paraitre en Avril 2020. Le rapport national 2018-2019 est un document annuel qui illustre les activités liées aux tortues marines menées par quatre organisations de la société civile le long de la côte camerounaise précisément dans la zone de Limbé, de Kribi et de Campo. Il met aussi en avant les résultats du suivi des pontes; données capitales pour l’évaluation de la tendance des populations.

Ce rapport est un moyen de faire connaître les activités des ONG tortues marines au Cameroun et de communiquer vers les structures étatiques et publiques, les bailleurs de fond, le secteur privé et susciter d’éventuel partenariat. Ce rapport est une partie de la dynamique la plateforme qui vise plus largement au déploiement d’actions concertée entre les acteurs de la Conservation des Tortues Marines au Cameroun pour renforcer l’impact des actions et du plaidoyer en faveur de ces espèces menacées.

 

RASTOMA devient membre de l’UICN !

Après y avoir longtemps songé, RASTOMA a déposé son dossier de candidature à l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) en fin d’année 2018. Étant un réseau régional, il était important pour le RASTOMA de rejoindre une organisation à portée internationale afin de bénéficier de son réseau et de ses connaissances mais également d’y contribuer par notre expertise et transmettre nos valeurs dans le domaine de la conservation marine et côtière et de la gestion communautaire des ressources naturelles.

Début 2019, le Conseil de l’UICN a approuvé l’admission de RASTOMA en tant que Membre de l’Union. C’est donc une chance pour nous de participer à ce grand réseau de conservation et de faire entendre notre voix lors de ses décisions.

Nous remercions l’UICN pour sa confiance et nous réjouissons de faire avancer les choses sur le terrain ou dans le plaidoyer pour une meilleure prise en compte des écosystèmes naturels et des populations qui en sont dépendantes !

 

11 ONG « tortues marines » sur 6 pays d’Afrique centrale 

Le réseau Rastoma a été créé en 2012. Il regroupe les acteurs de la sauvegarde des tortues marines dans les 6 pays d’Afrique Centrale qui ont une façade maritime sur l’Océan Atlantique : Le Cameroun, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, le Gabon, la République du Congo et la République Démocratique du Congo.

Le Rastoma compte actuellement 9 ONG membres et 25 membres individuels distribués sur ces six pays. Au cours de la dernière assemblée générale du réseau, 5 ONG et 9 individus ont exprimé le souhait de rejoindre le réseau et les démarches d’admission de ces nouveaux membres sont en cours.

Le réseau s’est également doté d’un Conseil Scientifique constitués de 20 personnes issues des organisations académiques, de recherche et institutionnelles.

La vision du réseau est d’agir pour le maintien des population de tortues marines dans leurs habitats naturels en Afrique centrale sur le long terme.

Le RASTOMA appuie les efforts des professionnels de la conservation des tortues marines en Afrique Centrale selon plusieurs axes :

  • en organisant les rendez-vous de la vie associative de Rastoma : le congrès annuel du Rastoma,
  • en développant et coordonnant une stratégie de conservation et des actions concertées sous-régionales,
  • en favorisant les échanges entre les différents acteurs de la région,
  • en appuyant nos membres (appui technique, formations/renforcement de capacités, appui à la recherche de financements).

Pour tout renseignement :

👤  Dr. Alexandre GIRARD, Président du RASTOMA 

📧  alexandre.girard@rastoma.org

 

 

Rastoma, the network of actors for the protection of marine turtles in Central Africa 

The Rastoma network was created in 2012. It brings together sea turtle conservationists in the 6 countries of Central Africa that have a coastline on the Atlantic Ocean: Cameroon, Equatorial Guinea, Sao Tome and Principe, Gabon, the Republic of Congo and the Democratic Republic of Congo.

The Rastoma currently counts 9 NGO members and 25 individual members distributed in these six countries. During the last RASTOMA’s General Assembly, 5 NGOs and 9 individuals expressed the wish to join the network and the admission procedures of these new members are in progress.

The network also had a Scientific Advisory Board composed of 20 people from academic, research and institutional organizations.

The vision of the network is to act for the maintenance of sea turtle populations in their natural habitats in Central Africa in the long term.

RASTOMA supports the efforts of sea turtle conservation professionals in Central Africa along several lines :

  • organizing Rastoma community events: the annual congress of Rastoma,
  • developing and coordinating a conservation strategy and sub-regional concerted actions,
  • promoting exchanges between the different actors of the region,
  • supporting our members (technical support, training / capacity building, support for fundraising).

Contact :

👤  Dr. Alexandre GIRARD, President of RASTOMA 

📧  alexandre.girard@rastoma.org