Premier Congrès sous-régional Rastoma à Sao Tomé

Sao Tomé du 6 au 12 juin 2016

En juin dernier, Rastoma a organisé le premier congrès sous-régional consacré à la conservation des tortues marines en Afrique Centrale. Trente acteurs de la sauvegarde des tortues marines en Afrique Centrale se sont retrouvés dans la ville de Sao Tomé puis à l’Ecolodge de Mucumbli pour établir la stratégie du réseau en matière de protection et d’étude des tortues marines en Afrique Centrale et pour renforcer la capacités des acteurs.

En ouverture du congrès, le réseau Rastoma a tenu son Assemblée Générale. Les membres du réseau ont ainsi pu faire le point sur les actions réalisées en 2015-2016 puis construire sur un mode participatif un plan d’action pour la période 2016-2017. Les débats, les propositions des membres et les votes ont permis de dégager quatre axes prioritaires pour notre réseau pour fin 2016 et 2017 :

  1. L’implication des communautés côtières et des pêcheries artisanales dans l’action de conservation des tortues marines en Afrique Centrale
  2. Le renforcement des relations entre les ONG/associations et les gouvernements de la sous-région
  3. Le soutien du Rastoma auprès de ses ONG/associations membres en matière de recherche de financements
  4. L’harmonisation de la collecte des données de suivi des tortues marines et la collaboration avec la base de données mondiale consacrée aux tortues marines : State of the World Sea Turtle.

Les membres du Rastoma ont ensuite bénéficié d’un cycle de formations pratiques et théoriques, dispensées par des experts internationaux. Le Professeur Marc Girondot de l’Université Paris Sud a détaillé la valorisation des données collectées dans le cadre des suivi des tortues marines. Roderic Mast, Co-Chairman du Groupe de spécialistes des tortues marines de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), a ensuite expliqué le rôle et les actions du SWOT, State of the World Sea Turtles une organisme international qui gère notamment la base de données mondiale sur les tortues marines. Roderic Mast a aussi annoncé l’édition en 2017 d’un rapport SWOT consacré exclusivement à l’Afrique. Ce rapport sera une occasion exceptionnelle de mettre en lumière les actions de conservation des tortues marines déployées en Afrique Centrale. Le Rastoma a donc manifesté sa motivation pour ce projet et s’est engagé à participer activement à la constitution du contenu éditorial et au partage de données pour alimenter les cartes décrivant les activités de pontes en Afrique (qui seront publiées en double page centrale dans cette publication). La formation s’est poursuivie avec le Docteur Mayeul Dalleau qui a développé les aspects du suivi des tortues marines en mer, puis avec Betania Ferreira (Association ATM, Lisbonne) qui a partagé avec les participants ses conseils et les grands principes d’une recherche de financement efficace.

Lors d’une cérémonie touchante, Roderic Mast a également remis à Hippolyto Lima le prix de la Société Internationale des Tortues Marines. Ce prix marque la reconnaissance de la communauté mondiale pour son engagement remarquable dans la protection les tortues marines sur les plages de Sao Tomé.

Premier Congrès sous-régional Rastoma à Sao Tomé